La presse étrangère relevait ce week-end encore la tentation révolutionnaire de plusieurs manifestants. « Un souffle de révolution flotte dans l’air », pouvait-on lire sur le site du quotidien allemand Die Welt. « C’est carrément de révolution que parlent Marie-Noëlle et Stéphane. Ceux-là portent un bonnet rouge et un bonnet phrygien », écrit Le Soir après avoir rencontré à Paris deux manifestants venus de Rennes, ajoutant que la jeune femme ne réclame « pas seulement de l’argent » mais « plus d’égalité et de fraternité ».

Violette Robinet „« Gilets jaunes » : pour la presse étrangère, le déploiement policier a évité « un nouvel Armageddon »